Dans le cadre des activités périscolaires, l’Espace Multimédia intervient actuellement à l’école Paul Langevin, le jeudi midi. Nous proposons à un petit groupe de découvrir la pratique de la 3D de différentes façons.

La 3D qu’est-ce que c’est ?

Avant de rentrer dans l’univers de la 3D, il s’agit tout d’abord d’en comprendre les usages. La première séance est ainsi consacrée à la présentation des différents domaines d’application de la 3D. Et force est de constater que bien souvent, on a du mal à savoir si ce que l’on nous montre est réel ou non. Avec cette introduction, les enfants appréhendent un peu mieux les images que leur servent les nombreux médias dans lesquels ils baignent (cinéma, publicité, Internet, etc.)

Une mise en bouche avec la demo reel de la fondation Blender

On y entrevoit les domaines de l’architecture, de la médecine, de l’industrie automobile, de la publicité, etc.

L’envers du décors du cinéma

Aujourd’hui, les vrais acteurs du cinéma (pour de nombreux titres) restent dans l’ombre. En effet sans ces nombreux artistes, sans 3D, animation, matte-painting, ou autre compositing, vous assisteriez à de bien vilaines scènes sur fonds verts avec des capteurs et câbles un peu partout. Quand les scènes ne sont pas créées intégralement en 3D!

Pour s’en rendre compte, vous pouvez tenter une recherche dans Youtube, sur l’expression « behind the magic » (derrière la magie).

Voici un exemple avec le film « The Avengers »

Exerçons notre œil

Fake or fotoPour voir si vous avez suivi, si vous savez repérer le vrai du faux, voici un petit exercice auquel se sont livrés les élèves: Fake or Foto (photo ou 3D?). Il vous faudra simplement cliquer sur CG si vous pensez que ce que vous voyez n’est pas réel, ou Foto si vous pensez au contraire que c’est une vraie photo. Pas si simple…

 

 

 

 

La 3D en ligne

Sélection_010Pour s’initier à la 3D, rien de mieux pour commencer qu’une application en ligne. Pas besoin d’installer un logiciel et c’est relativement simple d’utilisation. Et comme souvent ce n’est pas complètement traduit, vous en profitez pour travailler votre anglais ;-).

C’est avec Home Styler que les enfants ont pu faire leurs premières créations. C’est une application orientée « Design d’intérieur ». Vous créez vos pièces, et vous les meublez. Vous pouvez ensuite les voir en 3D.

En créant un compte gratuit, on peut aussi sauvegarder ses créations et les retrouver plus tard.

Comme ici pour le groupe:

La 3D sur tablette

true-sculptIl existe aussi des applications sur tablette permettant de faire de la 3D. Les meilleures sont davantage orientées vers la sculpture virtuelle (on modifie une sorte de boule de pâte à modeler) et nécessitent un stylet pour avoir un minimum de précision.

Citons les 2 applis pour Androïd : True Sculpt et 123D Sculpt+

La prise en main est ardue mais permet toutefois de s’amuser rapidement.

 

 

La 3D sur PC

maisonC’est la technique la plus efficace pour pratiquer la 3D. Les logiciels sont nombreux et certains sont gratuits. Ils ne permettent pas tous de faire la même chose et ne sont généralement pas simples à appréhender.

L’un d’entre eux se dégage du lot par sa simplicité et sa convivialité: Sketchup. Il s’oriente davantage vers l’architecture mais avec un peu d’imagination, on peut faire bien plus. C’est le logiciel que les enfants ont pu découvrir. Grâce à sa communauté de partage de modèles 3D, on insère facilement des objets dans sa scène et on construit ainsi rapidement des univers riches.

Voici quelques réalisations des enfants qui avaient pour mission de réaliser un arrêt de bus. On peut dire que c’est réussi…

Un second groupe pourra dès janvier découvrir le monde de la 3D. En attendant, les enfants du premier groupe ne se sont pas fait prier pour se créer un compte sur HomeStyler ou télécharger Sketchup. Ils peuvent dès à présent continuer leur découverte de la 3D en toute autonomie. Et si vous êtes tentés par l’aventure, n’hésitez pas à venir à l’Espace Multimédia. Nos PC sont équipés de ces logiciels et nous nous ferons un plaisir de vous les faire découvrir.

A bientôt.